SIGMAG & SIGTV.FR - Un autre regard sur la géomatique et les systèmes d'informations géographiques SIG
SIGTV.FR
SIGMAG & SIGTV - Un autre regard sur la géomatique
 
Twitter
LinkedIn

StopCovid : l'application officielle est prête, le débat au parlement est fixé au 27 mai




StopCovid : l'application officielle est prête, le débat au parlement est fixé au 27 mai
Le gouvernement vient de diffuser dans le détail le fonctionnement de l'application officielle StopCovid. Elle pourrait être rendue gratuitement disponible à tous les Français (sur iOS et Android) début juin, après l'ultime avis de la Cnil et le débat suivi d'un vote au Parlement. Des avis et vote qui, selon toute logique, devraient être favorables.

StopCovid est une application développée par l'Inria avec un collège d'entreprises (ANSSI, Dassault Systèmes, Orange, Santé Publique France, Direction interministérielle du numérique, Inserm, Capgemini, Lunabee Studio, Withings) . Elle a été testée en laboratoire puis grandeur nature du 11 au 21 mai. Elle permet de vous prévenir immédiatement si vous avez été en contact rapproché, à moins d'un mètre pendant 15 minutes, dans les 15 derniers jours avec une personne que vous ne connaissez pas et qui vient d’être testée positive au Covid19.

Un fonctionnement anonyme basé sur une mémoire des rencontres lissées sur 15 jours

StopCovid : l'application officielle est prête, le débat au parlement est fixé au 27 mai
StopCovid se télécharge gratuitement, comme toute application, sur les plates-formes App Store ou Google Play. Elle fonctionne sur la base des signalements volontaires des personnes testées positives. Ce signalement est réalisé grâce au code barre fourni avec le résultat du test.

Lorsqu'une personne a croisé une personne testée positive, elle reçoit un message d'alerte et est invité à consulter un médecin qui leur prescrira un test. Si elle n'arrive pas à joindre un médecin, elle pourront joindre le 0800 130 00, plat-forme qui les orientera.

StopCovid fonctionne grâce au Bluetooth et le protocole ROBERT (ROBust and privacy-presERving proximité Tracing). Elle est anonyme, elle générera seulement des pseudonymes éphémères (crypto identifiants) qui ne seront pas associés à une personne et qui seront supprimés tous les 15 jours.

L'application n'utilise donc à aucun moment la localisation des personnes par les données GPS des téléphonies portables. Elle ne traque donc pas les déplacements des personnes. En revanche, elle conserve durant 15 jours la mémoire des crypto identifiants croisés à moins de 1 m durant 15 minutes. S'il s'avère que l'un de pseudonyme déclare qu'il a été testé positif, l'application fera un lien automatique et rétroactif pour alerter toutes les personnes croisées 15 jours avant cette déclaration...

Une telle application devrait considérablement faciliter, en plus des tests massifs, le déconfinement total et la reprise d'une vie quasi normale pour tous. Dernier conseil : attention aux fausses applications sur les stores et surtout hors des stores : vérifiez bien avant tout téléchargement  !

Xavier Fodor

StopCovid : le mode d'emploi

StopCovid : l'application officielle est prête, le débat au parlement est fixé au 27 mai