SIGMAG SIGTV.FR - Un autre regard sur la géomatique et les systèmes d'informations géographiques SIG
SIGTV.FR
SIGMAG & SIGTV - Un autre regard sur la géomatique
 
Twitter
LinkedIn

Cartes de fin pour le RTC : où en sommes-nous ?




LE RTC, réseau téléphonique commuté, est le réseau historique français datant de 1980. Ce sont ces lignes de cuivre qui servent encore à téléphoner sans box et, grâce à la fameuse paire de cuivre, à se connecter à l’Internet ADSL (RNIS) à l'aide d'une prise murale en T... Progrès et surtout augmentation fulgurante des besoins et de la demande d'une plus grande bande passante pour des usages parallèles multiples, le réseau et le protocole analogique RTC sont remplacés par le protocole IP (Internet Protocole) et de nouvelles lignes en fibre.

Depuis le 15 novembre 2020, il n'est plus possible d'ouvrir une ligne RTC dans les 5 départements d’outre-mer. Orange l'a annoncé à ses clients. Et le 22 décembre, la société Free Caraïbe a été mise en demeure de cesser cette pratique par un arrêt de l'Arcep. En novembre prochain, il ne sera plus possible de souscrire dans les DOM un abonnement ADSL sur ce réseau cuivre. C'était déjà le cas en métropole, depuis novembre 2018 pour les lignes analogiques et fin 2018 pour les lignes numériques.

Cartes de fin pour le RTC : où en sommes-nous ?

Premières extinctions à partir de 2023

L'heure est donc à l’arrêt technique (et normalement au démantèlement) du RTC. Si vous êtes concernés à ce moment-là, votre prise murale en T ne vous servira plus qu’à la déco... L’arrêt se réalise par lot de “plaques”. Une plaque correspond à un regroupement de communes ou d’arrondissements dans un département. 
 

Annoncé en octobre 2018, le premier lot de plaques devrait être totalement fermé cinq ans plus tard, en 2023. Fin 2020, le troisième lot de plaques concerné a été dévoilé par la fédération française des télécoms. Il porte sur 15 départements et 2415 communes où le RTC sera définitivement débranché d’ici la fin 2024... 

La FFT accompagne chacune de ces annonces d’une carte globale et par départements qui pointe ces migrations. La fédération met à jour et diffuse aussi une plaquette notamment destinée à aider les élus des communes à informer résidents, administrations et entreprises.

Dans d’autres contextes, notamment le “New Deal” entre les opérateurs engagés dans une couverture mobile totale du territoire, d’autres cartes servent à identifier les sites multi-opérateurs mobiles à construire pour la 4G, du suivi du déploiement de la fibre optique ou de l’installation des premiers relais 5G. Elles sont régulièment mises à jour par le gouvernement via le site dédié à l’aménagement numérique.

+ d'infos:
fftelecoms.org
amenagement-numerique.gouv.fr

Article rédigé par Xavier Fodor - SIGMAG SIGTV.FR