SIGMAG & SIGTV.FR - Un autre regard sur la géomatique et les systèmes d'informations géographiques SIG
SIGTV.FR
SIGMAG & SIGTV - Un autre regard sur la géomatique
 
Twitter
LinkedIn

Catastrophes naturelles : CCR dévoile le bilan pour 2019




Depuis 2016, CCR (Caisse Centrale de Réassurance) réalise le bilan du régime d’indemnisation des risques de catastrophes naturelles sur le territoire français. Il «synthétise» les principaux événements survenus depuis 1982. Cette année, il a été dévoilé en ligne lors de la Journée CCRCAT#Live par Nathalie Orlhac et Jérémy Desarthe et publié sur un site de type géoportail, entièrement conçu avec ArcGIS Entreprise Sites.

Ce site fait notamment le bilan sur les deux années les plus récentes, 2018 et 2019. Globalement, note le rapport, 2019 a été une année "moins catastrophique" que 2018, si ce n’est sur le plan des mégas incendies qui ont concerné l’Amazonie, l’Australie et la Californie, des cyclones Dorian (aux Bahamas) et Idai (au Mozambique) et d’un point de vue mondial la canicule. Selon Copernicus et la NOAA, le mois de juillet 2019 a été le mois le plus chaud jamais mesuré. En France, la température record de 46° a été enregistrée à Vérargues dans l’Hérault. Les principaux événements naturels survenus en France sont résumés par cette frise chronologique (CCR ne fait pas mention du bilan "humain" qui accompagne malheureusement ces catastrophes).

En France, 2018 avait été marqué par de nombreuses inondations majeures, de forts orages en mai et juin et, avec un coût de dommages faramineux (1,8 milliard d’euros) une sécheresse qui a persisté toute l’année, comme en 2019 (pour des dommages évalués à 1,4 milliard d’euros). 

Autre événement majeur de 2019 : les orages cévenols des 21 au 24 octobre en Occitanie, le tremblement de terre du 11 novembre au Teil en Ardèche et les phénomènes méditerranéens hyper localisés dans le Var et les Alpes-Maritimes, qui se sont reproduits à quelques jours d’intervalle en novembre puis décembre, causant des dégâts évalués entre 460 et 560 millions d’euros !
 

Bien évidemment, le site propose d’autres traitements de différentes thématiques par le biais de cartographies interactives, par exemple autour de la sinistralité ou de l’exposition de certaines zones spécifiques à des événements majeurs : crue centennale de la Seine, cyclone extrême de type Irma, tremblement de terre, sécheresse extrême (selon le modèle de 2011) ou bien encore submersion marine notamment de la zone côtière atlantique. Enfin l’équipe SIG de CCR dresse le constat de l’évolution des dispositifs de prévention (PPR) avec un distinguo selon qu’il s’agit de plans pour les inondations, submersion du littoral, séisme ou mouvement de terrain.

 + d’infos : 
geoportail.ccr.fr/