SIGMAG & SIGTV.FR - Un autre regard sur la géomatique et les systèmes d'informations géographiques SIG
SIGTV.FR
SIGMAG & SIGTV - Un autre regard sur la géomatique
 
Twitter
LinkedIn

CoSMo, la tête dans les étoiles


Lancée en juin 2010, la Start up Lyonnaise est spécialisée dans la modélisation de systèmes complexes. Elle séduit les grands acteurs de réseaux en prédisant l'avenir.



CoSMo développe MONA qui permet à RTE de moduler son budget entre investissements et opérations de maintenance à réaliser sur son réseau, tout en maintenant la continuité de service de transport électrique.
CoSMo développe MONA qui permet à RTE de moduler son budget entre investissements et opérations de maintenance à réaliser sur son réseau, tout en maintenant la continuité de service de transport électrique.

Ils s’appellent eux-mêmes des CoSMonautes et montent effectivement très vite, très haut. « Sincèrement, même si je le voulais comme tout créateur d’entreprise, je suis surpris par la rapidité à laquelle nous avons grandi et signé des contrats de plusieurs millions d’euros pour la création d’applicatifs logiciels », reconnait Hugues de Blantel, président co-fondateur avec Michel Morvan de The CoSMo company. Il faut dire que l’affaire date à peine de juin 2010 et son portfolio affiche un joli carnet de commandes passées par des références incroyables : RTE, EDF, Veolia, Total, ERDF, Alstom...

Ces grands acteurs français présents à l’international ont immédiatement perçu un fort intérêt pour cette startup lyonnaise dont les bureaux font face à l’École Normale Supérieure de Lyon. Une logique géographique puisque CoSMo a acheté les droits sur la plate-forme logicielle développée par l’école et le CNRS pour créer ses outils de modélisation urbaine. Car initialement, CoSMo voyait plutôt une application urbaine pour sa solution. Et puis, cette modélisation des systèmes complexes a pris d’autres axes, par exemple dans domaine médical à travers l’étude des pandémies pour Sanofi Pasteur.


PRÉDIRE L’AVENIR

« C’est un brin logique car notre constat initial est qu’au cours de ce 21ème siècle, le monde qui nous entoure deviendra de plus en plus complexe, avec un nombre croissant de systèmes interconnectés qui produisent des avalanches de données avec lesquelles il faut comprendre, analyser, interagir », confie Hugues de Blantel qui appuie vite sa démonstration sur l’exemple simple d’une politique énergétique à l’échelle d’une région : « Hier, il était facile d’avoir une vision sur l’évolution à 5, 10 ou 15 ans de la capacité de production, de transport des différentes énergies et de consommation. À part quelques pics imprévus sur une ou deux journées de grand froid, tout était calculé d’avance. Aujourd’hui, l’intégration des énergies renouvelables change la donne avec la production décentralisée et intermittente par des consommateurs/acteurs, Ajoutez-y l’arrivée de smart devices permettant de contrôler et d’agir en temps réel sur les réseaux ou bien encore la multiplication de véhicules électriques... Tout ce nouvel environnement crée de la complexité qui dépasse les outils d’analyse traditionnels. Il faut être capable de travailler sur des sous- systèmes pour les comprendre et surtout mesurer et anticiper leur évolution dans le temps ».

C’est donc en inventant un langage informatique, le CoSML, que les 50 collaborateurs de CoSMo ont pu représenter ces sous-systèmes qui, intégrés dans des modèles, sont ensuite analysés, travaillés dans le Big Data, à travers la plate-forme logicielle appelée CoSMo Simulation Suite (CSS). « En étudiant le passé et en comprenant des causalités et des corrélations, cela nous permet d’avoir une idée sur ce qui va se passer », résume Hugues de Blantel.


FAIRE ÉCONOMISER 
DES MILLIONS D’EUROS

La plate-forme logicielle CoSMo Simulation Suite sert aussi anticiper l’évolution de pandémies.
La plate-forme logicielle CoSMo Simulation Suite sert aussi anticiper l’évolution de pandémies.

Si l’idée que des CoSMonautes visent donc les étoiles entourant Madame Irma prête à sourire, elle est vite balayée par l’assurance avec laquelle RTE a signé un contrat avec CoSMo. L’objectif est de créer «MONA», un outil de pilotage des politiques d’investissement et de maintenance des réseaux; une enveloppe qui s’élève au global à quelques 800 millions d’euros chaque année. L’outil de CoSMo va aider RTE à déterminer ce qu’il est plus judicieux de choisir entre rénovation et construction, sans mettre en péril le fonctionnement actuel du réseau. Et mieux encore que de l’optimisation, le recours à la simulation systémique doit faire économiser au gestionnaire quelques dizaines de millions d’euros chaque année !

La réussite du premier pilote chez RTE a eu l’effet déclencheur dans les marchés adjacents évoqué par Hugues de Blantel. Les grands acteurs de réseaux globaux d’électricité, de gaz, d’eau ou encore de transports se sont intéressés à The CoSMo company et l’entrainent déjà hors des frontières, par exemple à Mexico ou Singapour. La start up s’associe aussi à d’autres acteurs majeurs du marché. Ainsi, avec Alstom Grid, ils développent «Smart Energy Planning» : une solution permettant à un propriétaire de réseaux de réseaux de réaliser des scénarios d'extension d'infrastructures énergétiques. Avec Veolia, ils travaillent sur une application autour des problématiques de résilience des réseaux d’eau.

CoSMo s’intègre aussi au programme Start Up d’Esri France. « Le SIG est une composante essentielle de notre plate- forme, assure Hugues de Blantel. La cartographie sert à représenter le territoire, à accéder aux données, à piloter des scenarios de simulation par la carte dont les rendus s’effectuent sur les outils d’Esri ». De plus, les clients de CoSMo utilisent tous les technologies d’Esri et trouvent là une manière à la fois efficace et crédible d’évoluer dans un environnement qu’ils connaissent en conservant leurs habitudes de travail. Désormais, au-delà d’Esri France, ce sont aujourd’hui les équipes de Redlands qui suivent de près l’envol de CoSMo. Quant à la jeune société, elle recrute actuellement de nouveaux CoSMonautes, cette fois pour travailler aux États-Unis, sous la bannière étoilée.

Xavier Fodor

+ d’infos :

www.thecosmocompany.com

 

Article publié dans SIGMAG n°7 - décembre 2015. Cliquez-ici pour acheter ce numéro


Article rédigé par Xavier Fodor - SIGMAG & SIGTV.FR