SIGMAG & SIGTV.FR - Un autre regard sur la géomatique et les systèmes d'informations géographiques SIG
SIGTV.FR
SIGMAG & SIGTV - Un autre regard sur la géomatique
 
Facebook
Twitter

FIFAWWC : Allez les Bleues !




La France accueille à partir de ce soir la Fifa Women’s World Cup 2019, pour un mois de compétition. 
 
L’événement bénéficie d’une visibilité médiatique sans précédent, avec des matches qui seront diffusés en prime time sur TF1, TMC et Canal + Sport. Cette couverture devrait probablement susciter un intérêt, notamment si notre équipe nationale, qui fait partie des 5 favorites avec les États-Unis, l’Allemagne, l’Angleterre et le Japon, passe les tours.

Côté cartographique, les femmes ne sont pas franchement en terrain conquis. Si en tapant “Fifa World Cup” dans le moteur de recherche d’ArcGIS Online, 387 Web Mapping application sont bien trouvées (voire un peu plus en traduisant par exemple sa recherche en français), peu encore concernent la compétition au féminin.
 
Timide ne veut cependant pas dire inexistant. À l’instar du dispositif ayant été mis en place l’an passé pour les hommes en Russie, Esri France valorise l’événement d’un point de vue cartographique.

Son équipe a notamment préparé une Story Map présentant les neuf stades dans autant de villes qui accueilleront les différents matches pendant un mois, à commencer par le Parc des Princes qui accueille ce soir la cérémonie et le match d’ouverture entre la France et la Corée du Sud. 
 
Les plus taquins attesteront que, contrairement aux garçons, les Bleues n’auront effectivement pas le droit de fouler les pelouses du Stade de France. La finale se jouera le 7 juillet dans la capitale des Gaules. Au final, il s’agit là d’une belle reconnaissance pour le stade de l’Olympique Lyonnais dont les joueuses affichent un palmarès à en faire rougir plus d’un(e). Les féminines de l’Olympique lyonnais, outre une domination chaque année sur le championnat national avec douze titres de D1 depuis 2007, ont rapporté à la maison sept coupes de France et six titres de championnes d’Europe depuis 2011, dont les quatre derniers : 2016, 2017, 2018 et 2019 ! Rappelons que les joueuses de l’OL sont majoritaires en équipe de France.

Ensuite, en partenariat avec Esri France, le site de L’Équipe diffuse une application cartographique pour illustrer géographiquement la question «dans quels pays évoluent les joueuses participant à la compétition ?»

Le foot féminin, ailleurs sur le globe...

Esri France ne reste cependant pas seul actif sur le sujet. Des géomaticiens hollandais localisent les enceintes du tournoi dans l'hexagone ou bien encore les 24 pays des équipes entrant en lice.
 


Plus intéressant, un compte créé l’an passé sous le nom de “FIFAWorldCup” et actif au moment de la coupe du Monde en Russie a préparé différents éléments présentant le temps, les distances et temps de parcours entre les stades, mais aussi un tableau de bord qui servira visiblement à valoriser différentes données de localisation, d’agenda et peut-être un tableau des scores...

Enfin, il y a même des contenus hyper spécialisés, comme cette Web Map qui focalise exclusivement sur les clubs de football féminin de ligue 1 au Japon.

Ou bien cette autre Story Map réalisée par Mark Gallant pour EntertainMaps.com. Ce site se fixe comme objectif de donner une dimension géographique à divers évènements liés aux sports, la télévision ou pop culture. L’une de ses dernières réalisations est dédiée à l’attaquante canadienne Christine Sinclair qui porte le numéro 12 au sein de la sélection canadienne. Il retrace les 181 buts marqués à travers le monde depuis 2000 !

Capture d'écran Twitter FIFAWWC
Capture d'écran Twitter FIFAWWC



Recherchez dans le site


Accès abonnés et archives en ligne


Inscription à la newsletter





KIT MEDIA (1)