SIGMAG SIGTV.FR - Un autre regard sur la géomatique et les systèmes d'informations géographiques SIG
SIGTV.FR
SIGMAG & SIGTV - Un autre regard sur la géomatique
 
Twitter
LinkedIn

Jack Dangermond reçoit la médaille pour la planète et l'humanité




Jack Dangermond reçoit la médaille pour la planète et l'humanité
La médaille pour la planète et l'humanité vient d'être décernée au cofondateur et président d'Esri. Lors de cette cérémonie organisée par l'IGU (Union Internationale de la Géographie), Jack Dangermond a reçu ce prix pour «son engagement dans la paix, le bien-être et le développement durable». Il succède ainsi à de grands noms tels que Al Gore, Nelson Mandela, Mikhail Gorbachev ou, en 2000, Christian Pierret, le député-maire de Saint-Dié des Vosges fondateur du Festival International de géographie.

C'est la première fois que cette médaille est attribuée à un acteur du secteur privé. Auparavant, les récompenses se destinaient aux leaders du secteur public. La rareté de la médaille, seulement décernée tous quatre ans, ajoute de la saveur. Deux autres personnes ont été récompensées, en recevant un prix «lauréat d'honneur», pour leur travail au sein de l'IGU et plus globalement de la géographie internationale : le professeur Eckart Ehlers et Helen Kerfoot.

Les raisons pour lesquelles le président d'Esri s'est vu récompensé ne sont pas seulement son engagement auprès de son entreprise. En effet, comme énoncé précédemment il contribue grandement à la paix, au bien-être ainsi qu'au développement durable. Il a ainsi apporté son soutien à des programmes environnementaux et offert l'équivalent d'un milliard de dollars en logiciel Esri à des organisations scolaires et environnementales. Lors de l'attribution de son prix, il a directement tenu à remercier les personnes autour de lui. «Cette récompense est un très grand honneur pour moi, je l'accepte et la dédie aussi à tous mes collaborateurs qui font du bon travail et à nos utilisateurs», a déclaré Jack Dangermond.

Un dirigeant fortement engagé, plusieurs fois récompensé

Cette distinction s'ajoute à de nombreuses déjà obtenues : la médaille Audubon de la société Audubon National (2015), la médaille d'or de l'Association Cartographique Internationale Carl Mannerfelt (2015), la récompense «Champion de la Terre» décernée par le Programme Environnemental des Nations Unies (2013), la médaille Alexander Graham Bell de la National Geographic (2010), la médaille des patrons de la Société Géographique Royale (2010) ou encore la médaille d'honneur des géographies appliquées James R. Anderson de l'Association des Géographes Américains (1998).

Cet engagement de Jack Dangermond pour l'environnement et la planète est partagé par Esri. Présent dans plus de 350.000 organisations et 200.000 institutions sur tout le globe, dans plus de 100 pays au total, le groupe s'engage aussi auprès d'associations comme EO Wilson's Half Earth Project, Nature Serve, Nature Conservancy, National Geographic ou encore US Forest Service. Le but est de collaborer en priorité autour de la préservation des zones avec un écosystème varié et naturel. Esri amène un appui logistique avec une cartographie précise de la biodiversité qui permet une identification des zones vulnérables avec par exemple des espèces menacées, le but est de permettre une meilleure préservation de ces espèces.

+ d'infos:
igu-online.org

Article rédigé par Aymeric Tauzias