SIGMAG & SIGTV.FR - Un autre regard sur la géomatique et les systèmes d'informations géographiques SIG
SIGTV.FR
SIGMAG & SIGTV - Un autre regard sur la géomatique
 
Twitter
LinkedIn

La Société du Grand Paris et le BRGM s'associent pour élaborer un modèle du sous-sol de la région parisienne




Sondage à Palaiseau, décembre 2017. © Société du Grand Paris / Claire-Lise Havet
Sondage à Palaiseau, décembre 2017. © Société du Grand Paris / Claire-Lise Havet
Mené par la Société du Grand Paris, le Grand Paris Express est un gigantesque projet de construction d'un réseau autour de Paris de 200 kilomètres lignes de métro automatique et de 68 gares. Les travaux prévus jusqu'en 2030, se réalisent la plupart du temps en milieu urbain dense. Ils nécessitent une parfaite connaissance de la géologie des lieux pour en comprendre la géométrie, les propriétés géotechniques particulières ainsi que les couches contenant des nappes d’eau souterraine.

Ainsi, la Société du Grand Paris et le Bureau de Recherches Géologiques et Minières (BRGM) viennent de signer une convention de R&D pour mieux comprendre le sous-sol de la région parisienne. Les modèles développés pourraient servir à l’aménagement du territoire, notamment les nouveaux quartiers qui vont apparaître autour des gares, et d'une façon plus large aux politiques d’aménagement du territoire francilien.

Extrait Banque du Sous-Sol (BSS) du BRGM sur InfoTerre
Extrait Banque du Sous-Sol (BSS) du BRGM sur InfoTerre
Ce partenariat va permettre d’acquérir une meilleure connaissance des couches géologiques traversées par le futur métro souterrain grâce au partage des informations issues des milliers de forages déjà réalisés. Les établissements partenaires caractériseront ainsi très précisément la géologie, les propriétés mécaniques des roches et les niveaux piézométriques des eaux souterraines au droit de la future ligne 15 Ouest afin de prendre en compte les risques liés au sous-sol dans les projets d’aménagements.

Le modèle du sous-sol, qui évoluera au gré des données nouvelles issues des prochains forages (depuis 2012, la Société du Grand Paris en a déjà réalisé près de 6.500 pour notamment déterminer les méthodes constructives et le type de tunnelier à utiliser),intégrera également les connaissances acquises sur les entités hydrogéologiques. Pour le BRGM, il s’inscrit dans le cadre du Référentiel géologique de la France, un programme de développement de nos connaissances du sous-sol français.

+ d'infos :
societedugrandparis.fr
brgm.fr