SIGMAG & SIGTV - Un autre regard sur la géomatique
SIGTV.FR
sigtv
Un autre regard sur la géomatique

Le Grand Genève lance son Géofab




Serez-vous à l’initiative d’un des géoservices qui contribura au développement du Grand Genève ? Ce 4 avril, le premier appel à projets innovants «Géofab du Grand Genève» a été lancé à l’Université de Genève (UNIGE). Annoncée il y a environ un an lors des 25 ans du SITG (Système d'Information du Territoire à Genève, lire SIGMAG n°9, page 11), cette initiative est portée par l’UNIGE, le Canton de Genève, le SITG, l’IGN et l’ARC Syndicat mixte du Genevois français. De nombreux partenaires techniques (Swisstopo, Esri Suisse, HP, etc.) institutionnels (Annecy French Tech, Imaginove, la Région et la ville de Nyon, le canton de Vaud, etc). Elle consiste à aider les entreprises établies en France et en Suisse, de part et d’autre de la frontière, à créer des services numériques innovants grâce aux données géographiques disposnibles sur le Grand Genève. L’objectif est de donner du sens à toutes ces données numériques spatiales, cadastrales, ou encore géographiques, collectées et structurées par le SITG, l’IGN et d’autres. Car toutes ces géodonnées sont rendues accessibles en open data, mais pourtant restent sous-exploitées ! 

« Géofab du Grand Genève » en facilitera donc l’exploitation à travers la sélection et le soutien de projets numériques franco-suisses innovants par le biais de 4 appels à projets sur une durée de 2 ans. Les dossiers de ce premier round devront être déposés avant le 4 juin (les suivants étant pour octobre 2017, mai 2018 et octobre 2018). La délibération du comité de sélection est annoncée pour le 7 juillet, avec une audition des projets pré-sélectionnés le 31 août.


En soit, ce programme s’inspire ce que réalise depuis quelques éditions avec succès l’IGN à travers IGNfab. L’une des différences est qu’à l’inverse de la France qui impose le thème, Géofab laisse la porte ouverte aux projets portant sur des thèmes très variés : transition énergétique (production et consommation), mobilité et transport (public et privé), tourisme, loisirs, culture et patrimoine, bâtiment (urbanisme, construction, gestion), sécurité civile (personne et chose), qualité de vie (sport, bien-être, santé), agriculture (efficacité, demande des consommateurs et vitalité des zones agricoles), environnement (sauvegarde des ressources naturelles et durabilité), formation et commerce (géomarketing).

Concernant les candidats, ils peuvent être des entrepreneurs en devenir, start-up, TPE-PME en consortium ou de la filière académique. Pas forcément installés sur le territoire, ils devront «développer l’économie du Grand Genève». Quatre lauréats seront accompagnés sur 5 jours par «un coup de pouce de l’expertise» et les deux meilleurs sur 20 jours pour le «développement de services numériques» utilisant la géodonnée : «de l’utilisation de cette ressource au produit fini et pérenne en passant par la R&D, la levée de fond, l’étude de marché», précisent les organisateurs du Géofab... Enfin, un annuaire d'experts constitué par les membres du Géofab permettra de répondre aux besoins spécifiques de chaque projet retenu. 

+ d’infos :

www.geofab-grandgeneve.org

Photo, de gauche à droite : Gabriel Doublet, Vice-président de l'ARC Syndicat mixte - François Longchamp, Président du GLCT Grand Genève et Président du Conseil d’Etat de la République et Canton de Genève - Yves Flückiger, Recteur de l’UNIGE, Université de Genève. Crédit photo : Grand Genève.
Photo, de gauche à droite : Gabriel Doublet, Vice-président de l'ARC Syndicat mixte - François Longchamp, Président du GLCT Grand Genève et Président du Conseil d’Etat de la République et Canton de Genève - Yves Flückiger, Recteur de l’UNIGE, Université de Genève. Crédit photo : Grand Genève.





Accès SIGMAG numérique

Recherchez dans le site



Inscription à la newsletter




KIT MEDIA (1)