SIGMAG & SIGTV.FR - Un autre regard sur la géomatique et les systèmes d'informations géographiques SIG
SIGTV.FR
Mon titre
SIGMAG & SIGTV - Un autre regard sur la géomatique
 
Facebook
Twitter

Un SIG pour faciliter la gestion du golf de Saint-Nom-La-Bretèche




L’histoire du Golf de Saint-Nom-La-Bretèche remonte à 1954 lorsque le promoteur immobilier Daniel Féau achète une ferme et ses terrains agricoles dans le petit village de Saint-Nom-La-Bretèche. Le site de 120 hectares est splendide, à flanc de coteau entre le plateau de la forêt de Marly et la plaine de Versailles. Daniel Féau va réaliser le projet d’une vie et construire l’un des plus beaux golfs de France, alors que ce sport est encore confidentiel. 

Le dessin des parcours et des plantations sont confiés à deux Britanniques, l'architecte Fred Hawtree et le paysagiste Russel Page. Le club-House est implanté dans l’ancien corps de ferme. En mars 1959 est inauguré le parcours Bleu (18 trous), le Rouge (18 trous) suivra un an plus tard et, en 2000, le parcours Blanc avec ces cinq trous d’entrainement. Véritable country club, le Golf s’est rapidement doté de divers équipements comme une piscine, aire multisports, restaurant panoramique, etc. Et tout autour des parcours qui accueilleront des compétitions de renommées internationales comme le Trophée Lancôme durant 34 éditions, se sont construites de splendides maisons d’architectes qui font l’ensemble immobilier.
 
Le Golf de Saint-Nom-La-Bretèche, géré par une équipe d’une quarantaine de personnes et notamment une équipe de 20 jardiniers, est aussi l’un des premiers à avoir été équipé d’un SIG, mis en œuvre par Bill Warnick le “Green Keeper”, c’est-à-dire l’intendant de terrain, peu après son arrivée en 1991. Comme il s'en souvient dans ce reportage vidéo, il a découvert presque par hasard le SIG lors d'un stage aux États-Unis et a immédiatement saisi l'opportunité de déployer cet outil vite devenu indispensable à la gestion du golf.

Les plans disponibles dans ArcGIS sont fondamentaux pour la gestion de l’arrosage (800 arroseurs), du drainage, mais aussi l’entretien des étendues de gazon ou boisées. Le SIG sert à une meilleure maitrise dans l’utilisation des divers traitements du green, au calcul des surfaces et des volumes des étendues d’eau ou des bunkers de sable. Il facilite l’entretien et la rénovation des réseaux, notamment en cas de fuites, ou bien à la construction de nouvelles zones de jeu. Il sert même aux prestataires et équipes techniques extérieures, par exemple lors d’une compétition où il est nécessaire de connaitre des longueurs de câble de télévision à tirer ou bien où implanter des structures mobiles ou des panneaux publicitaires sans pour autant percer les canalisations enterrées. Comme le souligne en plaisantant Antoine Ferran, le directeur du Golf, il sert même aux communes voisines pour avoir la connaissance des réseaux de l'intercommunalité qui traversent la propriété. 

+ d'infos : 
golfdesaintnomlabreteche.com



Recherchez dans le site


Accès abonnés et archives en ligne


Inscription à la newsletter





KIT MEDIA (1)